Intégrisme

Entretien. Pierre Puchot est journaliste indépendant. Il vient de publier, chez Stock « Le combat vous a été prescrit : une histoire du jihad en France », coécrit avec Romain Caillet.

En 2012 et 2013, les Frères musulmans égyptiens et leurs cousins tunisiens d’Ennahdha ont pour la première fois exercé le pouvoir. A la mi-2013, leur bilan était catastrophique et de gigantesques manifestations ont exigé leur départ.
L’origine de Daech ou du soi-disant « État islamique » (EI) se trouve dans la constitution d’al-Qaida à la suite de l’invasion militaire étatsunienne et britannique de l’Irak en 2003.
Le soutien aux forces djihadistes était, dans les années 1980, une constante de la politique extérieure étatsunienne : certains parlaient alors du « djihad américain ».
Un chat-entretien avec Farhad Kosrokhava, publié par alencontre.org. 
Depuis le 9 février se déroulent un peu partout en France « les Assises de l’école et de ses partenaires pour les valeurs de la République ».
Faisant les choux gras des tabloïds et des magazines politiques, la présence de jeunes jihadistes français engagés dans les rangs de l’Etat islamique-Daesh, et participant activement aux atrocités que celle-ci commet, interroge sur les raisons qui peuvent pousser une fraction – certes infime
Alors que la progression du FN semble marquer le pas dans les sondages, passant de 17 % à 14 % d’intentions de vote pour les municipales, la « fachosphère », dopée sans doute par l’affaire Dieudonné, semble chercher un second souffle lui permettant de renouer avec le succès des manifestations
Certaines organisations d’inspiration chrétienne ne voudraient pas qu’on prenne ce message biblique trop à lettre. Au nom d’un « ordre moral », elles voudraient surtout pouvoir contrôler qui a le droit d’aimer qui, et sous quelle forme.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Intégrisme