impérialisme

Les guerres que mènent les grandes puissances n’ont pas pour but, comme on nous l’affirme, de lutter contre le terrorisme et encore moins de soulager les peuples de la misère ou les débarrasser des dictatures qui les oppriment. 


Moins de deux semaines après son entrée en fonction, Hollande a rencontré Mohamed vi, le roi du Maroc, faisant de lui le premier chef d’État reçu à l’Élysée.
Cette dixième commémoration des attentats du 11 Septembre 2001 prend un sens bien particulier que ni les discours officiels, ni l’exécution sommaire de Ben Laden par l’armée américaine le 1er mai dernier, ni la campagne de presse sur les risques terroristes ne peuvent masquer : celui d’un
Malgré une volonté affichée de rompre avec l’ère Bush de la guerre sans limites, Obama depuis son arrivée au pouvoir mène une politique associant militarisme et libéralisme économique.
Les révélations successives qui sortent aujourd'hui sur l'opération menée par un commando américain au Pakistan montre bien qu'il ne s'agissait pas de rendre justice comme l'a prétendu Obama, mais de liquider Ben Laden et de faire disparaître son corps.
La France est en guerre : en Afghanistan, en Libye, mais aussi en Côte d’Ivoire et ailleurs… Il y aurait au total près de 10 000 soldats de l’armée française engagés dans onze « opérations extérieures » incluant le Tchad, le Kosovo, le Liban, la République centrafricaine, les régions du Sahel
L’onde de choc des révolutions tunisienne et égyptienne continue de s’étendre et de s’approfondir à l’ensemble du monde arabe. La bonne nouvelle de la semaine c’est que la dictature de Khadafi vit sans doute ses derniers instants.
 
A propos d’Alex Callinicos, Imperialism and Global Political Economy, Polity : Cambridge, 295 p.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à impérialisme