immigration

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Voici le récit poignant de Mohammed, jeune Guinéen de 16 ans, installé depuis le 15 novembre avec des dizaines d'autres sans-papiers, à l’Université de Nantes, où des étudiantEs et militantEs soutenant les migrantEs occupent les bâtiments universitaires de la Censive et du Château

Ce sont des jeunes migrantEs venus pour la plupart d’Afrique subsahélienne, que la poésie administrative avait dénommés mineurs isolés étrangers (MIE), désormais mineurs non accompagnés (MNA).
Dernière ligne droite pour faire de la manifestation à la frontière de Menton un succès. Alors il n’y a pas une minute à perdre pour convaincre autour de vous les derniers hésitantEs !
Nous manifesterons contre leurs frontières prétendûment érigées pour protéger les populations du terrorisme, et de touTEs celles et ceux qui cherchent refuge, contre leurs murs, aussi longs que le tour de la Terre, des « murs anti-migrants » comme le dit cyniquement le gouvernement
Le collectif Solidarité migrants 06, le collectif La Roya citoyenne, la Coordination sans-papiers 75 et la Coalition internationale des sans-papiers et migrantEs appellent à une manifestation de solidarité avec les migrantEs le samedi 16 décembre à Menton*, dans les Alpes-Maritimes,  à la fro
La semaine dernière, le gouvernement a annoncé fièrement sa réussite concernant la révision de la directive sur les travailleurEs détachés. Un accord a été trouvé.
Un an après la destruction de la « jungle » de Calais, la situation des migrantEs sur le territoire français n’a cessée de se dégrader.
Digobar Éditions, 128 pages, 15 euros. On en entend beaucoup moins parler dans les médias, et pourtant le drame vécu par des centaines de milliers de migrantEs est toujours bien réel. 
C’est un rond-point pelé et glauque à 100 mètres  de la porte de La Chapelle. Un entre-deux, après le périph et l’autoroute et avant l’animation des cafés, de la Poste et des commerces de Marx-Dormoy.
C’est un rond-point pelé et glauque à 100 m de la porte de La Chapelle. Un entre-deux, après le périph et l’autoroute et avant l’animation des cafés, de la Poste et des commerces de Marx Dormoy.

Pages

S'abonner à immigration