immigration

De Michel Toesca. Film français, sorti le 26 septembre 2018, 1 h 40. Prix l’Œil d’or du Festival de Cannes 2018.

Le jeudi 8 novembre, nous étions plus de 1 000 sur la place devant le tribunal correctionnel de Gap pour soutenir les « 7 de Briançon » poursuiviEs pour « aide à l’entrée sur le territoire français d’étrangers en situation irrégulière en bande organisée ». 
Le lundi 5 novembre, 13 migrants sont morts en tentant de rejoindre Melilla. Les mesures obscènes et dramatiques mises en place pour empêcher les migrantEs de venir en Europe fonctionnent.
En 2018, la démagogie nationaliste et xénophobe gangrène le monde des politiciens, jusqu’à la gauche. Kuzmanovic, un « orateur national » de La France insoumise, l’incarne à merveille.
Depuis le 17 octobre, plusieurs dizaines de migrantEs et de soutiens ont procédé à la réquisition d’un immeuble de 18 appartements à Rennes. Depuis, la vie s’y organise, et nous reprenons la rue pour faire entendre l’exigence de droits.
Alors que les autorités françaises s’alignent sur les politiques des dirigeants de la droite extrême et de l’extrême droite européennes et qu’à gauche, la revendication de liberté de circulation et d’installation est mise à mal par les tentations souverainistes et chauvines, les initiatives s
Les 8000 pauvres marchant à travers les États d'Amérique Centrale vers les États-Unis sont un indice supplémentaire des contradictions sociales qui explosent depuis la crise de 2008.
Théodore Zeis travaille dans l’assistance juridique aux réfugiéEs. Il revient du « hotspot » de Mytilène, un camp aux conditions épouvantables, symbole de l’Europe forteresse.
Entretien avec Suzel et Gibi, membres de l’association Roya citoyenne. Comment est née votre association ?
Calais, la Chapelle, Grande-Synthe… La liste est longue de ces campements de migrantEs qui ont été, parfois plusieurs fois, démantelés par les forces de répression, sur ordre du pouvoir politique.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à immigration