Hadopi

La mise en place d’Hadopi 1 et 2 est un fiasco. Non seulement cette loi n’a pas permis de récupérer un centime pour la création, mais elle est devenu une machine de guerre contre les usagers coûteuse et inefficace.

Le site de Megaupload a été fermé le 19 janvier par la justice américaine, et ses dirigeants ont été arrêtés. Les autorités ont ainsi franchi un pas de plus dans la répression contre l’Internet libre, au seul profit des majors.
Jeudi dernier, le site de téléchargement MegaUpload a fermé ses portes suite à une décision de justice.
Le 31 août dernier,  le ministère de la Justice a publié au bulletin officiel une nouvelle circulaire à l’adresse des parquets, concernant la mise en place d’Hadopi et de la riposte graduée.
La menace de l’Acta


















Mardi 15 septembre, les députés se sont de nouveau prononcés sur le projet de loi sur le téléchargement illégal.
Le NPA dénonce fermement le vote par la majorité parlementaire du projet de loi Création et Internet dit « Hadopi ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Hadopi