grèves

Les salariéEs du Carrefour Barentin ont organisé un mouvement social jeudi 19 mars à 9h. Suite à un droit de retrait de deux heures concernant le Coronavirus, (essentiellement de l’équipe du Drive), la direction a reçu les élus CGT du CSE.

Vendredi 13 mars, les salariéEs du réseau de transport francilien Optile (organisation professionnelle des transports d’Île-de-France) étaient en grève, à l’appel de l’intersyndicale.
Le mot d’ordre de grève des femmes le 8 mars commence à se développer timidement en France, pour la troisième année consécutive.
Quand Damien* en parle, son visage rayonne : de s’être battu, d’avoir fait grève, de s’être organisé plusieurs jours durant avec ses collègues de Vestalia, alors qu’il n’avait jamais été syndiqué ni militant auparavant, et surtout d’avoir pu « créer une communa
Face à un projet de réforme des retraites amené à accentuer gravement les inégalités, un large ensemble de responsables associatifs et politiques, personnalités du monde artistique, sportif et intellectuel s'engagent à la création d'un «comité national de soutien aux mobilisations» pour acc
En décembre, le gouvernement a tenté de jouer la trêve de Noël pour enrayer la mobilisation. Les grévistes et celles et ceux qui les soutenaient, même en vacances, ont répondu « Pas de retrait, pas de trêve ».
« Une grève qui pollue ». C’est autour de ce titre tout en nuances que le JT de France 2 a décidé de traiter, le 4 février dernier, les grèves des éboueurs à Paris et à Marseille.
Deux mois après le début de la mobilisation contre la « réforme » de la retraite à points, la mobilisation est toujours d’actualité et se développe sous différentes formes au grand dam du gouvernement.
Macron et son gouvernement ont décidé de passer en force malgré une popularité en baisse et un soutien à la grève toujours majoritaire. Lundi 3 février, la réforme des retraites arrive au Parlement.
Si l’envahissement des locaux de la CFDT par des grévistes de la coordination SNCF-RATP sature l’espace médiatique en même temps que l’exfiltration de Macron du théâtre des Bouffes du Nord, ce n’est pas seulement parce qu’il fournit un prétexte pour dénoncer des « violences » des g

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à grèves