Grande-Bretagne

Le Parti conservateur britannique a eu un succès considérable dans son projet lancé par Margaret Thatcher au début des années 1980, visant à démanteler les organisations de la classe ouvrière et à atomiser les communautés ouvrières.

Déclaration de Socialist resistance sur le référendum ( vendredi 24 Juin 2016)
Par Mauro Gasparini et Daniel Tanuro, publié par lcr-lagauche.org.
Par plus de 51% et avec une forte participation, les électeurs britanniques ont claqué la porte de l’Union Européenne.
 
Nous reproduisons ici un article de Andy Stowe qui, au nom de son organisation, Socialist Resistance, exprime sympathie et solidarité à la famille, aux amis et camarades de Jo Cox, la députée travailliste assassinée.
Le Parti conservateur actuellement au pouvoir en Grande-Bretagne est profondément divisé et en crise au moment où nous nous approchons du référendum sur l’adhésion à l’Union européenne le 23 juin...
Le débat sur le référendum en Grande-Bretagne est dominé des deux côtés par des arguments pro-business et anti-immigrés. Dans ce contexte, le SWP a développé des arguments pour une position indépendante de gauche, en faveur d’une sortie.
Aujourd’hui, face au référendum, tous les députés travaillistes – sauf sept – sont en faveur du « in ». La situation n’a pas toujours été celle-ci.
Dès 1949, Winston Churchill, dirigeant du Parti conservateur, à l’époque dans l’opposition, a été un des premiers à se déclarer en faveur des « États-Unis d’Europe ». Il soutenait l’unification et l’intégration de l’Europe...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Grande-Bretagne