Grande-Bretagne

Le Parti conservateur britannique a eu un succès considérable dans son projet lancé par Margaret Thatcher au début des années 1980, visant à démanteler les organisations de la classe ouvrière et à atomiser les communautés ouvrières.

Par Veronica Fagan.1
Entretien. Membre de Left Unity, Doug Thorpe est militant sur les questions de logement. Avec lui, nous revenons sur la colère et les mobilisations qui ont suivi l’incendie de la tour Grenfell à Londres.
Dans la nuit du 14 juin, une tour de logements sociaux à Londres a été ravagée très rapidement par un incendie. Lundi, le bilan pas encore définitif était de 79 mortEs, des disparus et des dizaines de blessés.
Au moment où cet article est écrit, les résultats de l’élection ne sont pas encore connus. Ils risquent néanmoins d’être très différents de la bérézina prévue pour Corbyn et le Parti travailliste il y a deux mois.
Au matin du 24 juin 2016, on apprenait que 51,9 % des électeurs britanniques avaient décidé de quitter l’Union européenne. Quelles étaient les raisons de ce vote ? Et quelles sont aujourd’hui les perspectives pour les Britanniques et pour les habitants du continent européen ?
Au moment où cet éditorial est écrit, on ne dispose pas de toutes les informations sur l’attentat de Manchester, déjà revendiqué par l’organisation « État islamique ». Ce qui est certain, c’est que cet attentat qui a fait au moins 22 mortEs et 59 blesséEs est une saloperie.
Après en avoir écarté la possibilité à plusieurs reprises, la Première ministre britannique vient d’appeler à des élections législatives pour le 8 juin. Pourquoi ?
Le vote majoritairement anglais pour la sortie de l’Union européenne absorbe une très grande partie de l’activité politique depuis juin 2016...
Après la campagne et le vote sur le Brexit, le climat anti-migrantEs, déjà présent, s’est accentué...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Grande-Bretagne