Front national (FN)

C’est donc une agression à l’arme blanche dans les rues de Villeurbanne qui a servi de énième prétexte à un déchaînement raciste et anti-migrantEs.

Au lendemain du second tour des élections régionales, il serait de bon ton de dire qu’il n’y a ni perdant ni gagnant. Mais la réalité est tout autre. Le FN est le véritable gagnant de ces élections... et le monde du travail, le grand perdant. Il est urgent de reprendre l’initiative.
Au final, le FN n’a gagné aucune région.
Le danger fasciste en France (1ère partie) : de quoi le FN est-il le nom ?Par Ugo Palheta Source : Contretemps
Même si l'abstention est en recul par rapport à la semaine dernière, seul un peu plus d'un électeur sur deux a voté ce dimanche. Ce qui montre une nouvelle fois un système politique à bout de souffle.
Leur « République » était devenue kaki. On découvre combien elle devient aussi bleu marine...
Le Front national devance tous les autres partis, avec un total de plus de 6 millions de voix au plan national. Tout a été dit – à juste titre – sur l’écrasante responsabilité du Parti socialiste dans cette catastrophe.
Marine Le Pen a donc récolté le succès annoncé pour son parti, les fruits pourris de la politique  anti-ouvrière et réactionnaire du gouvernement Hollande-Valls. Avec 27,92 % des voix, en tête dans 6 régions, le FN devient le premier parti de ce pays sur le plan électoral...
Marine Le Pen a donc récolté le succès annoncé pour son parti, les fruits pourris de la politique anti-ouvrière et réactionnaire du gouvernement Hollande-Valls.
Gattaz aurait voulu donner un coup de pouce au FN qu'il ne s'y serait pas pris autrement qu'en plaçant le programme économique du FN, son “seul problème”, au centre du débat des régionales.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Front national (FN)