fraude fiscale

Les géants du numérique (les fameux GAFA : Google, Apple, Facebook, Amazon) utilisent toutes les ficelles possibles pour payer toujours moins d’impôt. 

Cela fait plusieurs semaines maintenant que Carlos Ghosn, le PDG de l'alliance Renault- Nissan-Mitsubishi est incarcéré au Japon. L'annonce de son arrestation s'est heurtée de plein fouet au démarrage du mouvement des Gilets jaunes.
Carlos Ghosn, le dirigeant de Renault-Nissan-Mitsubishi, l’homme aux 15 millions d’euros de rémunération annuelle, a été arrêté, lundi 19 novembre à Tokyo, dans le cadre d’une enquête portant sur des soupçons de fraude fiscale et d’abus de biens sociaux. 
Stéphanie Gibaud dirigeait le « marketing événementiel » d’UBS France (c’est-à-dire la filiale française de l’Union des banques suisses, la plus importante des banques helvétiques) entre 2000 et 2008.
Le syndicat national Solidaires Finances publiques vient de rendre public un rapport sur la fraude fiscale. Et sans surprise, au vu des diverses politiques menées, elle explose !100 milliards d'euros par an
Le 15 mai, la cour d’appel de Paris a condamné l’ancien ministre de l’Économie et des finances Cahuzac à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour fraude fiscale et blanchiment, lui permettant ainsi probablement d’éviter la case prison. Justice de classe. 
Entretien avec Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, suite au procès intenté à l’association par Apple.
Philippe Pascal est un inspecteur de l’URSSAF qui a mis en lumière et rendu publiques des affaires sur le travail dissimulé, la double comptabilité, les faux bilans, les abus de bien sociaux et la prise illégale d’intérêts pratiqué par l’homme d’affaires avignonnais et ancien président de la CCI
L’empire Apple, l’une des multinationales les plus puissantes au monde, accuse l’association Attac, suite à des actions de cette dernière, de « vandalisme » et d’« atteinte à la sécurité », et demande une astreinte de 150 000 euros en cas d’actions futures.
Après BNP Paribas, qui poursuit en justice Nicole Briend, militante d’Attac, coupable d’avoir participé en mars 2016 à une action de « fauchage de chaises », c’est désormais la multinationale Apple qui assigne Attac en justice. Le crime de l’association ?

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à fraude fiscale