Ford

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Mauvaise habitude : nous voici encore devant un tribunal devant lequel comparaissent des militants syndicaux.

Publié dans Sud-Ouest (édition du 12 janvier).
Le facteur a sonné une deuxième fois chez Philippe Poutou et deux de ses camarades de la CGT Ford Blanquefort. Ou plutôt l’huissier, pour présenter une convocation devant le tribunal correctionnel de Paris le lundi 15 janvier à 9 heures.
Le 17 janvier dernier, Philippe Poutou, Vincent et Laurent, militants syndicalistes à Ford Blanquefort, étaient jugés devant la cour d’appel de Paris suite à leur condamnation à des peines d’amendes à l’issue de la procédure d’ordonnance pénale de juillet 2016.
Publié par Baalouche Seina, France Bleu Gironde. Une petite centaine de salariés du site de Blanquefort présents et mobi
Il n’y a aucun doute, l’année 2018 sera déterminante. Forcément il va se passer des choses : soit Ford annonce une nouvelle production pour assurer la pérennité du site à partir de 2019 soit c’est la confirmation d’un processus de liquidation. Cela n’aurait aucun sens de faire des pronostics.
Dans un contexte d’inquiétude générale quant à l’avenir de l’usine Ford de Blanquefort (33), une décision de justice condamnant la multinationale pourrait redonner confiance aux salariéEs.
Par Adrien Schwyter 
Publié par Sud Ouest.
Par Xavier Ridon, pPublié par rue89 Bordeaux. Après 2h30 de réunion, le comité de suivi de Ford Aquitaine Industrie a débouché sur « presque rien » selon la CGT.

Pages

S'abonner à Ford