cinéma

De Yann Demange. Film étatsunien, 1 h 51, sorti le 2 janvier 2019.

Le film de Yann Demange a pour base l’histoire vraie d’un adolescent de 14 ans dont la vie bascule entre 1984 et 1988 : devenu indicateur du FBI puis trafiquant de drogue, il va passer 29 ans en prison. 

De Martin McDonagh. Martin McDonagh, après Bons baisers de Bruges (2008) continue de nous surprendre avec Three Billboards.Pour décor, rien de bien nouveau a priori. Une petite ville de l’Amérique profonde, caricaturale : raciste et réac.
Film (USA) de George Clooney.En 1959, Suburbicon, banlieue moderne, jalonnée de maisons identiques, symbolise la réussite sociale d’une « classe moyenne » blanche qui quitte les centres-villes. Vont s’y dérouler deux histoires parallèles. 
Film chilien de Marcela Said. 
De Mohammad Rasoulof.Reza est un modeste éleveur de poissons rouges. Il a quitté Téhéran pour s’installer à la campagne avec sa femme, directrice du lycée local, et son jeune fils. Il n’aspire qu’à vivre tranquillement. 
On l’a attendu, on l’a vu… mais on est déçu. Pourtant, l’impatience était grande depuis le très réussi Réveil de la force.
De Robert Guédiguian. Le dernier film de Robert Guédiguian. L’Estaque. La Méditerranée. Sa troupe historique. Ils et elles sont touTEs là : Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Jacques Boudet. 
Le festival Ciné banlieue a été créé un an après les révoltes de 2005 et tient, du 8 au 17 novembre, sa 12e édition, intitulée « Lumières noires ».
De Kaouther Ben Hania. 
D’Albert Dupontel, avec Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel et Laurent Lafitte . Sortie le 25 octobre 2017.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à cinéma