fête NPA

Le samedi 18 mai avait lieu la fête annuelle du NPA 31 à la salle Ernest-Renan à Toulouse.

Samedi 18 mai a eu lieu la fête annuelle du NPA Rouen, dans une salle municipale à St Etienne-du-Rouvray, commune où des camarades sont élus municipaux depuis 2014.
Ces derniers temps, le NPA 74 a jeté toutes ses forces dans la bataille du rail, la lutte des Gilets jaunes, le combat pour la liberté de circulation et d’installation… Ceci explique sans doute pour quoi une centaine de personnes enthousiastes ont participé à la fête du NPA 74, organis
Didier Super le hurle : « Y’a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la fête ! » Et ça n’aurait pas fait un si mauvais titre sur l’affiche de la deuxième fête anticapitaliste du NPA 87, samedi 17 novembre.
Le 30 septembre, après les luttes du printemps, la fête du NPA 33 était aux couleurs de la riposte à Macron et sous le signe de l’internationalisme face au drame des migrantEs.
La fête du NPA sur Mai 68, à Montreuil, a été un succès avec plus de 600 entrées, un programme riche faisant le lien entre les expériences du passé et les leçons pour aujourd’hui.
La fête anticapitaliste à Toulouse s’est déroulée samedi 19 mai sous les auspices des 50 ans de Mai 68, avec plus de 300 entrées sur la journée.
Comme chaque année, le NPA 67 organisait le 1er Mai sa fête anticapitaliste, devenue avec les années un événement incontournable sur la ville. Après une manifestation matinale qui avait rassemblé 2 500 personnes, plus de 200 personnes se sont rendues à notre fête.
Une belle réussite pour la fête annuelle du NPA Rouen, placée cette année sous le signe de mai 1968. Plus de 220 personnes sur l’ensemble de la journée, avec 160 repas servis. Il faut remonter à loin (avant 2012) pour une telle affluence à la fête rouennaise.
La fête du NPA 33 était placée sous le signe de l’actualité de la révolution, cent ans après celle de 1917.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à fête NPA