Féminisme

Cet été, les arrêtés sur les burkinis ont fait l’actualité. S’ils étaient évidemment islamophobes, ils s’attaquaient aussi au droit des femmes à disposer de leur corps… cela sous le prétexte de défendre le droit des femmes !

En France, environ 84 000 femmes entre 18 et 75 ans déclarent être victimes d’un viol ou d’une tentative de viol chaque année.
L’Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP) a publié mercredi 8 février une étude sur les victimes de viol.
Samedi 21 janvier, le NPA organisait une journée anticapitaliste et féministe avec Christine Poupin, pour mettre en avant le caractère féministe de notre programme et de notre campagne présidentielle.
En France comme ailleurs (Espagne, Pologne, États-Unis...), l’offensive réactionnaire s’en prend violemment à nos droits, en particulier à l’interruption volontaire de grossesse. Le point sur la situation.
Jeudi 1er décembre, l’Assemblée nationale a voté la loi sur l’élargissement du délit d’entrave à l’IVG, cela malgré une véritable levée de boucliers de la part de tous les réacs, de l’Église catholique aux députés Les Républicains.
Début octobre, le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) publiait son avis pour une juste condamnation sociétale et judiciaire du viol et autres agressions sexuelles.
Cette « affaire » a fait grand bruit et a remis sur le devant de la scène médiatique les violences conjugales, que le mouvement féministe avait bien du mal à rendre visibles.
Le 13 octobre dernier, Soraya Riffy est invitée sur le plateau de l’émission « Touche pas à mon poste » animé par Cyril Hanouna sur C8. Une émission populaire, en particulier chez les jeunes.
Les violences sont une réalité permanente pour les femmes. Toutes sont par exemple victimes de harcèlement ou de violences dans les transports en commun.

Pages

S'abonner à Féminisme