extrême droite

Invitation finalement annulée par le Medef, repas réussi avec des élus LR, participation à l’université d’été d’Academia Christiana… l’agenda de Marion Maréchal est scruté de près ces derniers temps.

Vendredi 22 janvier, à Lyon, le ministre Éric Besson, entouré d’un dispositif policier impressionnant, animait son « débat » sur l’identité nationale pour légitimer sa politique raciste de chasse aux sans-papiers.
Si les droites souverainistes ont reculé dans les élections européennes de juin 2009, les droites populistes, autoritaires et xénophobes ont en revanche progressé dans de nombreux pays, notamment à l’Est. En France, l’extrême droite morcelée se trouve affaiblie. Tour d’horizon.
Le 27 octobre sera rendu par le tribunal correctionnel de Paris le jugement en délibéré contre Dieudonné et Robert Faurisson, accusés d’injure raciale: à la fin de son spectacle «J’ai fait l’con» au Zénith le 26 décembre 2008, «l’humoriste» avait fait remettre par son assistant, déguisé en déport








Si les dernières élections confirment l'emprise de Marine Le Pen sur le Front national et l'influence de l'extrême droite, celle-ci reste éclatée. 
Dimanche 31 Mai, une quarantaine de militants de la « Liste Antisioniste », avec à leur tête « l'humoriste » Dieudonné, l'ancien membre de la direction du FN Alain Soral, et Yahyia Ghouasmi sont venus faire campagne à leur manière sur le marché Pyrénées de Paris.






Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à extrême droite