extrême droite

Depuis la rentrée universitaire, l’organisation d’extrême droite la « Cocarde étudiante » cherche à s’implanter à Nanterre.

Depuis la campagne électorale de 2007, l’UMP chasse sur les terres du FN en menant une politique clairement raciste et sécuritaire, au risque de relancer l’influence frontiste.
Les 15 et 16 janvier, le Front national tient son xive congrès à Tours, au Vinci. Une coordination unitaire d’Indre-et-Loire s’est constituée autour de l’appel « Ensemble contre l’extrême droite ».
Le quatorzième congrès du FN qui se tiendra à Tours les 15 et 16 janvier, verra le fondateur et chef du FN depuis 1972, Jean-Marie Le Pen, passer la main.
«Il ne se passe pas de jour où l’on n’entende dénoncer les risques du populisme. Il n’est pas pour autant facile de saisir ce que le mot désigne. Qu’est-ce qu’un populiste ?
«Les mutations connues par l’extrême droite en ce début du XXIe siècle - en gros, depuis la chute du mur de Berlin - bouleversent nos catégories analytiques traditionnelles, souvent inadaptées face à un phénomène nouveau.
Les 15 et 16 janvier prochain, le Front national tiendra son 14e congrès à Tours. Après 40 ans à sa tête, Jean-Marie Le Pen a annoncé qu’il jetait l’éponge. L’occasion d’un rappel historique de la création du FN à la guerre de succession actuelle.
En Europe centrale, les partis d'extrême droite ne prennent même pas la peine de cacher leur penchant fasciste, raciste, négationniste, homophobe, etc., combiné avec l'antisémitisme, la violence envers les populations Roms et l'exigence de renvoyer « chez eux » les étrangers.
Une fois de plus, l'extrême droite a fait irruption pour la première fois dans un parlement, cette fois-ci en Suède.
Sur LCI, le 17 décembre, l’ancien ministre Luc Ferry a accéléré le ralliement de toute une partie de la droite à la stratégie de dédiabolisation du FN.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à extrême droite