extrême droite

Déclaration unitaire. Au lendemain du 1er mai, un compagnon anarchiste a été violemment attaqué à coups de couteau au siège du Monde Libertaire, de Radio Libertaire, et des Editions du Monde Libertaire d

Sous la direction de Dominique Vidal. Demopolis, 280 pages, 21 euros, sortie le 28 mars.
Fin janvier, le journaliste Thomas Iacobi, notamment co-auteur du documentaire Aube dorée, une affaire personnelle, a été agressé par des militants d’extrême droite alors qu’il couvrait une manifestation nationaliste à Athènes.
Le 9 février, dans plusieurs villes de France, notamment Toulouse et Lyon, des groupuscules d’extrême droite s’en sont pris physiquement à des cortèges et à des militantEs de gauche investis dans le mouvement des Gilets jaunes.
Le samedi 2 février à Chambéry, près de 300 personnes ont défilé à l’appel du Collectif savoyard contre les racismes et la haine, pour exiger la fermeture du local du Bastion social (l’EdelweiSS – 171 avenue de Lyon).
À Paris, lors de l’acte XI des Gilets jaunes, une cinquantaine de fachos hétéroclites a volontairement ciblé le cortège du NPA. Leurs slogans hostiles aux syndicats manifestent une volonté de s’en prendre au mouvement ouvrier.
Le Parti de Gauche : Non aux violences de l’extrême droite
Ce samedi, lors de l'acte XI des Gilets jaunes à Paris, le cortège du NPA a été attaqué à deux reprises par une cinquantaine d'individus d'extrême droite.
Nous étions une trentaine à nous retrouver dans une très bonne ambiance au bar « Chez Agnès », à la soirée de débat et de rencontre avec Ugo Palheta pour discuter de son dernier livre la Possibilité du fascisme.
Face à l’arrivée de Jair Bolsonaro au pouvoir, l’urgence d’une riposte du mouvement ouvrier. 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à extrême droite