Etats-Unis

Du 16 au 17 septembre, le taux d’intérêt interbancaire « overnight repo » est monté subitement de de 2% à plus de 8% aux États-Unis.

Le coup d'état au Honduras n'avait pas seulement pour objectif de liquider le maillon le plus faible de l'Alba (Alternative bolivarienne pour les Amériques), le Honduras, avec son président Manuel Zelaya qui, malgré son origine conservatrice, a entrepris de timides réformes sociale
Il fallait justifier l'escalade de l'offensive militaire de l'empire étasunien dans le but d'inverser les changements qui ont remanié la physionomie sociopolitique de la région [Amérique du sud].
Tout de suite après les élections du 12 juin 2009 en Iran, la Campaign for Peace and Democracy (Campagne pour la Paix et de Démocratie – Etats-Unis) a publié une déclaration exprimant résolument notre soutien aux foules d'Iraniens qui protestaient contre la fraude électorale, et no

L’arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche a levé beaucoup d’illusions sur un changement d’orientation de la politique étrangère des Etats-Unis. Avec le départ de G.W. Bush, il y a bien un changement d’atmosphère et de discours.
 

 
A l'automne, les banques américaines étaient à l'agonie. Au point que l'Etat fédéral avait dû injecter près de 200 milliards de dollars dans 600 banques.
Trois mois après son investiture, Barack Obama recueille encore dans les sondages 73% d’opinions favorables. Il trouve toujours de fervents supporters, même dans les secteurs les plus à gauche de la société américaine. 
Cet article est paru dans la Revue politique virtuelle A l’encontre. Il est disposnible sur le site d'Inprécor  http://www.inprecor.fr/article-inprecor?id=648
Dix jours après son premier discours face au Congrès, Obama a défendu son plan de sauvetage du capitalisme, tout en s'avouant incapable de mettre rapidement les salariés à l'abri de la crise.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Etats-Unis