Etats-Unis

En 1963, l’écrivain noir James Baldwin a titré ses réflexions sur l’oppression raciale The Fire Next Time. Le feu arrive et seule une réorganisation de la société étatsunienne pourra calmer les flammes de protestation qu’elle a produites.

Les États-Unis sont désormais frappés par la tempête de la pandémie de coronavirus avec des centaines de milliers de cas et 10 000 décès (au 6 avril), des millions de chômeurEs tandis que les secours fédéraux ne sont pas encore arrivés, de sorte que des millions de personnes ne peuvent plus p
Comme une furieuse tempête, la pandémie de coronavirus a atteint et commencé à ravager les États-Unis, qui comptent maintenant le plus grand nombre de cas recensés dans le monde. 
Les États-Unis font face au déluge. Le coronavirus se propage, l'économie s'effondre, l'anxiété est partout.
De Steven Bognar et Julia Reichert, 1 h 55 min. Disponible sur Netflix (pratique en ce moment).
Exploitation sans frontières
La vie des travailleurEs américains est bouleversée par le coronavirus. Ils sont mis en danger par la crise sanitaire et menacés par le krach économique qui a suivi.
Par Robert Reich, publié sur Alencontre
Article publié dans Weekly Worker en date du 29 février 2020, traduction À l’Encontre.
Entre 1959 et 2014, l’espérance de vie des ÉtatsunienEs était à la hausse. Le pays avait tout de même essuyé deux années de recul en 1962 et 1963, du fait d’une grippe particulièrement virulente. L’année 1993 fut également catastrophique, suite notamment à l’épidémie du virus du sida.
Retour sur la primaire démocrate, quelques jours après le « Super Tuesday ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Etats-Unis