Etat espagnol

Au moins un sursis a été gagné. Les travailleurs de Nissan à Barcelone, réunis en une assemblée générale de plusieurs centaines, ont ratifié à une majorité absolue  jeudi 6 août un accord avec la direction de Nissan.

Suite au consensus atteint par l’Assemblée réunie le 20 mai à ACAMPADA SOL (le camp place Puerta del Sol), une première liste de propositions, résultant de la compilation et de la synthèse des milles propositions reçues tout au long de ces jours, a été élaborée.
À Barcelone, en rassemblant le savoir et les apports de centaines de personnes, nous avons rédigé collectivement plusieurs documents de travail au sujet des différents niveaux sur lesquels nous allons agir pour obtenir le changement.
 
Le gouvernement espagnol a décidé de proposer au Parlement de faire passer l’âge légal de départ à la retraite de 65 ans à 67 ans, avec une transition entre 2013 et 2027. Une possibilité de partir à 65 ans est préservée mais avec une durée nécessaire de cotisation portée de 35 à 38,5 ans.
Depuis plusieurs semaines, on entend de manière répétée le refrain d'un « pacte social », ou « pacte global », comme moyen pour parvenir à « une sortie juste et équilibrée de la crise ».
Les 3 et 4 décembre, les contrôleurs aériens espagnols ont déclenché une grève « sauvage » contre l'augmentation de leurs horaires de travail et la privatisation de leur entreprise publique (AENA) décidées par le gouvernement « socialiste » de Zapatero.
npa-RG-EA_28Octobre2010 (1).pdf
"Unifier les résistances contre l'offensive capitaliste"...Voir en pièce jointe au format PDF...
Dans les études comparatives effectuées depuis quelque temps sur la résurgence de l’extrême droite ou de la droite radicale en Europe, on tend généralement à considérer que l’absence d’une force politique de ce type, représentée au Parlement, en Espagne, est un bon signe: cela pourrait s’exp

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Etat espagnol