Etat espagnol

Teresa Rodríguez, entourée des autres membres de la direction de Podemos Andalousie, a pris la parole aujourd’hui devant de nombreux journalistes pour expliquer, plus au fond que fait jusque là, son choix et celui de son équipe de démissionner du parti tout en se donnant pour mission de se confor

Cela faisait quelques semaines que la rumeur circulait dans les médias, c’est aujourd’hui imminent, voire, pour l’Andalousie, déjà acté officiellement entre Teresa Rodríguez et Pablo Iglesias : les Anticapitalistes, cofondateurs du parti en 2014, le quittent pour un désaccord politique radica
Comme lors des élections à la papauté de Rome, les citoyenNEs de l’État espagnol étaient en attente depuis des mois de la « fumée blanche » du Parlement : la formation d’un gouvernement.
Dans un climat de tension croissante au sein d’un parlement très fragmenté (avec 10 groupes parlementaires et 22 partis), le leader du PSOE, Pedro Sánchez, a réussi, grâce à un second vote très serré (167 voix contre 165 et 18 abstentions) à être investi [le 7 janvier] comme présid
Lundi 18 novembre, le Président de la Généralité catalane, Quim Torra a quitté la salle du Tribunal Supérieur de Justice de Catalogne (TSJC) où il était cité à comparaître sous l’accusation d’avoir désobéi à la Junte Electorale Centrale qui lui ordonnait de retirer du balcon de la Généralité
Pour Pedro Sánchez le “oui” de Pablo Iglesias au PSOE doit supplanter définitivement le “Oui, nous pouvons” qui a été, un temps et toujours aujourd'hui chez certains, tout sauf un “oui au PSOE”, en fait un “non au PSOE”.
Pedro Sanchez, le leader du Parti Socialiste Espagnol (PSOE) et chef du gouvernement en place avait provoqué de nouvelles élections législatives dans toute l’Espagne, espérant en obtenir une majorité plus stable au détriment de Podemos à sa gauche, de Ciudadanos à sa droite et des forces indé
Lundi 11 novembre au matin, plusieurs milliers de manifestantEs ont bloqué l’autoroute à la frontière entre les États français et espagnol, à l’appel de Tsunami Democràtic (qui fédère plusieurs organisations indépendantistes sud-catalanes). L’objectif ?
Depuis lundi matin, plusieurs milliers de manifestantEs bloquent l’autoroute à la frontière entre les Etats français et espagnol, à l’appel de Tsunami Democràtic (qui fédère plusieurs organisations indépendantistes sud-catalanes).
Les élections du 10 novembre ont lieu dans un climat de grande instabilité.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Etat espagnol