élection présidentielle

Retour sur une année marquée par une campagne électorale riche en émotions, mais aussi et surtout par un investissement au côté de celles et ceux qui refusent de se résigner face à un système de plus en plus injuste et barbare. 

Cela faisait longtemps que le NPA n’avait pas fait de réunion publique sur la ville.
Plus de 300 personnes se sont déplacés jeudi 13 avril pour voir le candidat ouvrier et anticapitaliste. En plus de tout ce monde, de nombreux médias étaient présents pour couvrir l’événement.
 Jeudi 13 avril, une camarade a commencé par faire un tour d’horizon de l’investissement militant pour l’accueil des migrants et des luttes dans la santé et à l’Université. Olivier a pris le relais... se présentant comme l’hologramme de Philippe Poutou, déclenchant rire et applaudissements.
Avant la réunion mercredi 12 avril, Armelle Pertus a pu développer au journal et à la radio locale certains aspects du programme : interdiction des licenciements, réduction du temps de travail, développement des services publics, etc. Elle a pu également présenter notre projet politique.
Lundi 10 avril, Christine Poupin a animé une réunion publique en présence de 70 personnes.
Le « dégagisme » pour déterminer son vote est un piège. Olivier Besancenot l’a démontré ce lundi 10 avril devant 70 personnes à Bagneux (92).
Salle comble pour notre réunion publique avec Philippe Poutou le lundi 10 avril ! 380 personnes et de nombreux médias. Avant l’intervention de Philippe, le comité a donné la parole aux luttes locales.
Nous sommes là pour faire entendre la parole libérée de celles et ceux qu’on n’entend jamais, pour porter un projet politique nourri par les mobilisations et qui ne peut aboutir que porté par elles...
 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à élection présidentielle