élection présidentielle

Retour sur une année marquée par une campagne électorale riche en émotions, mais aussi et surtout par un investissement au côté de celles et ceux qui refusent de se résigner face à un système de plus en plus injuste et barbare. 

Dans un contexte de « concurrence » de réunions, 70 personnes, dont beaucoup de jeunes, se sont donné rendez-vous lors de la réunion publique organisée par le NPA de Poitiers-Vienne vendredi 10 mars.
Mardi 7 mars a eu lieu à la fac de Paris 8 l’un des plus importants meetings de la campagne qui a rassemblé 400 personnes dans une ambiance très combative et déterminée.
Vrai succès pour ce meeting qui s’est tenu à Strasbourg lundi 6 mars avec Philippe Poutou. Avec plus de 200 personnes, la salle était comble et bon nombre se pressaient jusque dans l’entrée du bâtiment pour écouter.
À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas si la candidature de Philippe Poutou sera validée par le Conseil constitutionnel. Mais on peut néanmoins tirer des premières conclusions.
Pour faire oublier ses casseroles d’argent et ses costards de luxe, Fillon vient de présenter son programme de « classe »...
Nous avons envoyé 523 parrainages au Conseil constitutionnel, sans compter les parrainages « spontanés » qui ont été postés directement par des élu-e-s.
Philippe Poutou a ce lundi 13 mars à peu près 400 parrainages assurés. Mais le NPA s’interroge sur les imprécisions du Conseil constitutionnel.
Avant le meeting, Philippe a rencontré un groupe de Pompiers volontaires en lutte contre les conditions inacceptables d’exploitation dans lesquelles se déroulent leurs interventions.
Jeudi 2 mars, notre candidat y a rencontré des journalistes de BFMTV, du Ravi, mensuel local réputé pour son impertinence, et de la Marseillaise, qui la veille avait annoncé le meeting dans une colonne entièrement réservée au NPA.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à élection présidentielle