Egypte

Le dernier classement de Reporters sans frontières classe l’Égypte en 166e position sur 180 pays, en recul de trois places par rapport à l’an dernier.

Lundi 25 avril, une manifestation à l'appel notamment des forces progressistes en Egypte a été l'objet d'une répression extrême. Depuis plusieurs jours des centaines de militant-es ont été arrêté-e-s, à domicile ou dans des cafés, et incarcéré-e-s.
Après Manuel Valls en octobre dernier, c’est donc François Hollande qui a «  rendu visite  » au dictateur mégalomane égyptien Abdel-Fattah al-Sissi. Une visite qui, à en croire la presse, aurait été marquée par « l’omniprésence de la question des droits de l’homme ».
Le ras-le-bol face à l’autoritarisme du régime Moubarak, ainsi que la dégradation de la situation économique et sociale de la grande majorité de la population, a entraîné la multiplication des mobilisations dans les années précédant 2011...
D’Anna Roussillon.
Une élection jouée d'avance
Une poignée de mains pour quelques navires de guerre… A peine arrivé au Caire pour la première étape de sa tournée dans le Moyen-Orient, Valls a conclu l'accord visant à recycler auprès de l’Egypte les deux Mistrals qui n’avaient pas été livrés à la Russie.
L’Égypte a fait la une pour la "bavure" terrible de l'armée égyptienne dimanche 13 septembre : 12 touristes tués et 10 blessés pris pour des terroristes de Daesh qu'elle poursuivait dans le Désert libyque.
Sans se poser en donneur de leçons, il est juste d'analyser et de critiquer, au nom de l'internationalisme, la stratégie des forces révolutionnaires à l'étranger, en particulier quand elles évoluent dans des situations de crise révolutionnaire.
Une campagne internationale appelle à la solidarité avec les prisonniers politiques égyptiens.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Egypte