Egypte

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Le 25 janvier 2011, soit moins de deux semaines après la fuite du dictateur tunisien Ben Ali sous la pression populaire, la population égyptienne descend à son tour massivement dans la rue.

Mardi 2 janvier, le président Sissi a publié un décret qui prolonge l’état d’urgence pour une nouvelle période de trois mois, à partir du 13 janvier. C’est la troisième fois depuis avril 2017, avec toujours le même prétexte : la lutte contre le terrorisme.
Le 24 novembre, une mosquée d’al-Rawdah, un village situé à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest d’al-Arish, capitale de la province du Nord-Sinaï, a été la cible d’un terrible attentat : plus de 300 morts dans une explosion suivie d’une fusillade, après qu’une trentaine d’hommes masqués et a
La venue de Sissi en France normalise au niveau international la politique contre-révolutionnaire et répressive du maréchal Sissi. 
Emmanuel Macron et son gouvernement ont choisi de dérouler le tapis rouge au maréchal-dictateur égyptien Abdelfattah al-Sissi.
Depuis l’arrivée de Sissi au pouvoir en juillet 2013, il est devenu de plus en plus difficile de survivre dans un pays dont la situation économique, sociale et politique ne cesse de se dégrader.
Les forces de sécurité égyptiennes ont lancé une campagne de perquisition et d’arrestations de plusieurs activistes qui rejettent l'accord prévoyant le transfert de la souveraineté sur les des deux îles de Tiran et Sanafir (Mer rouge) de l’Egypte à l’Arabie saoudite.
Dimanche 9 avril, jour des Rameaux, deux attentats contre les coptes 
Mardi 7 mars, puis dimanche 12, des émeutes ont éclaté un peu partout en Égypte, à Alexandrie, Imbaba au Caire, Guizeh...
Soixante ans après, retour sur ces événements qui ont constitué un moment charnière dans la mise en place d’un ordre mondial aujourd’hui disparu…

Pages

S'abonner à Egypte