éducation

On aurait aimé qu’après – notamment – la tragédie du Bataclan, la détestable métaphore selon laquelle les grévistes prendraient les usagerEs « en otage » soit définitivement reléguée aux oubliettes.

de Félix Guattari, Lignes / Imec, 2014, 24 euros.
Jeudi 13 février, les enseignantEs du second degré étaient en grève contre les faibles moyens qui leur sont une fois de plus alloués cette année.
Vincent Peillon a récemment annoncé deux mesures pour l'éducation prioritaire : des heures de cours en moins pour les enseignantEs, et l'augmentation de l'indemnité mensuelle.
Vincent Peillon a dévoilé sa réforme pour l’éducation prioritaire. En apparence, il s’agirait surtout d’heures de cours en moins pour les enseignantEs et l’augmentation de l’indemnité ZEP (zones d’éducation prioritaires) pour une minorité d’entre eux.
Jeudi 12 décembre, le gouvernement annonçait le report des décisions concernant le statut des enseignants du second degré. Alors qu’il ambitionnait d’intégrer les mesures du projet Peillon dès la rentrée 2014, il s’agit d’un incontestable recul du gouvernement.
Le 15 mars 2004, une loi portée par le ministre de l’Éducation nationale d’alors, Luc Ferry, interdisait le port du voile à l’école...
Comment les contre-réformes de Peillon poursuivent et approfondissent celles des gouvernements précédents, de gauche comme de droite, en renforçant la caractère de ségrégation sociale de l’école…
La grève unitaire du 5 décembre a été suivie au même niveau que les grèves des 13 et 14 novembre, appelées par les seules FO, la CGT et Sud, sans le SNUipp-FSU.
Les journées de grève des 12, 13 ou 14 novembre dans l’éducation ont été comme annoncé des réussites.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à éducation