EDF

Du 9 au 29 janvier 2020 les agents ENEDIS de la plateforme logistique de Serval à Ploërmel (56) ont repris leur outil de travail (avec un blocage du site jour et nuit) pour dire non au projet Macron de réforme des retraites.

240 salariés sanctionnés, 11 licenciements annoncés, des mises à pied, des rétrogradations avec pertes de salaires importantes, des blâmes, des menaces permanentes… voici la politique revancharde que le patronat d’EDF SA et de GDF/SUEZ mettent en œuvre en guise de réponse au mouvement social hist
Au printemps des dizaines de milliers d’agents d’EDF SA, de GDF/SUEZ sont entrés en mouvement sous différentes formes pour exiger un meilleur partage des richesses créées par leurs entreprises, la fin de la politique d’externalisation de nombre de leurs métiers et un plan d’embauche permettant de

Après Gérard Mestrallet porté à la direction de GDF-Suez, c'est Henri Proglio qui vient d'être porté à la présidence d'EDF.

4 conseils de discipline en plein mois de juillet. A trois reprises ceux ci ont voté le licenciement de 3 salariés.

En annonçant 20 % de hausse des prix de l'électricité, le PDG d'EDF a provoqué l' « agacement » du gouvernement, qui est prêt à se séparer d'un patron pourtant bien servile. 
La direction d'EDF, par le biais de son Président P. Gadonneix, a demandé, le 8 juillet dernier, une hausse de 20% des tarifs d'électricité pour réduire son endettement.

Plus de 200 salariés, militants syndicaux de la CGT en grande majorité, sont menacés de sanctions graves par les patrons d’EDF SA. 

 
Depuis des semaines, les agents d'EDF et de GDF sont en lutte pour 5% d'augmentation, une prime de 1500 euros et contre l'externalisation des missions.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à EDF