économie

300 milliards € en France, 1100 milliards € en Allemagne, 2000 milliards $ aux États Unis : il n’y a pas d’argent « magique » pour l’hôpital… il coule à flots pour « aider » les capitalistes.

Publié sur le site du CADTM. 
Les dirigeants les plus intelligents de la bourgeoisie préparent toujours le coup d’après.
Partout dans le monde, les États mettent le paquet pour venir en aide aux capitalistes.
Lors de sa dernière allocution télévisée le 13 avril, Emmanuel Macron a fait une déclaration étonnante : « Nous devons aussi savoir aider nos voisins d’Afrique à lutter contre le virus plus efficacement, les aider aussi sur le plan économique en annulant massivement leur dette. 
Publié par Alencontre.
Nous sommes de toute évidence partis pour une longue crise. Une période où la santé, voire la vie de chacunE est en danger, et il serait catastrophique que gouvernement et patrons puissent la gérer à leur guise.
On commence à prendre conscience de l’ampleur du désastre : nous allons connaître la plus grande importante récession de l’après guerre.
C’est le Sunday Times qui nous l’a appris le 6 mars : plusieurs compagnies aériennes britanniques ont fait voler des avions « fantômes », vides de tout passager, pour maintenir leurs vols malgré les effets de l’épidémie de coronavirus.
Les bourses ont reculé sous l’impact des effets économiques de l’épidémie de coronavirus.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à économie