Droit à l'IVG

Manifestons pour que ce droit soit reconnu et effectif !

Il y a 26 ans, pour la première fois, un commando d’intégristes catholiques anti-avortement a envahi le centre IVG d’un hôpital, saccageant le bloc opératoire et terrorisant personnels et patientes. C’était à l’hôpital Tenon dans le 20e arrondissement de Paris.
A l’appel du collectif unitaire 20è/Tenon, 200 personnes, habitants du 20è, militants d’organisations syndicales, politiques, associatives, ont manifesté le 10 mars autour de l’hôpital Tenon pour refuser le diktat des intégristes catholiques qui prétendent imposer leur ordre moral et s’en prendre
Interviewée par Rue89, la candidate du Front national, dont la démagogie et l'imposture sont sans limite concernant les questions sociales, a lancé une véritable déclaration de guerre contre le Planning familial, contre les droits des femmes, notamment le droit à l'IVG.
Samedi 24 septembre, à l’appel du collectif de soutien à la maternité des Lilas, plus de 1 000 personnes sont venues manifester contre la décision de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France (présidée par l’ancien ministre socialiste Claude Évin) de geler le projet de reconstruction
Le personnel de la maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis) se battent pour sauvegarder leur établissement. Entretien avec Marie-Laure Brival, animatrice du collectif de défense de la maternité.
Samedi 17 septembre, l’ensemble de la gauche et des associations de défense des droits des femmes s’étaient donné rendez-vous devant l’hôpital Tenon pour défendre le droit à l’IVG attaqué par l’association SOS tout-petits.
Samedi 17 septembre, l'ensemble de la gauche et des associations de défense des droits des femmes s'étaient donné rendez-vous devant l'hôpital Tenon pour défendre le droit à l'IVG attaqué par l'association « SOS-Tout Petits ».
La direction de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient d’annoncer qu’elle envisageait la réouverture du centre IVG de l’hôpital Tenon (Paris 20e), fermé en juillet 2009.
La mobilisation enclanchée dès l'annonce de la fermeture du centre d'interruption volontaire de grossesse a gagné : la direction de l'hôpital Tenon a officiellement annoncé que « le principe de remise en route du centre IVG était acté ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Droit à l'IVG