droit du travail

En prévision de la grève massive du 5 décembre dans les transports, le patronat s’organise et cherche à diviser. Dans bien des entreprises, on fait comprendre aux salariés qu’ils devront travailler quoiqu’il arrive, de chez eux si nécessaire.

Alsace & Lorraine MetzL’Ag étudiante a rassemblé 200 à 300 personne mais n’a vraiment pas bien fonctionné : bordel, deux alarmes à incendie...
Initialement prévue comme réponse instantanée à la présentation de l’avant-projet de loi El Khomri devant le conseil des ministres, la journée du 9 mars prend le sens d’une première riposte à un projet particulièrement criminel.
Le projet de loi travail a cristallisé une colère palpable dans la jeunesse. Pas étonnant quand on voit ce que prévoit la loi : augmentation du temps de travail, diminution des salaires, facilité de licenciement… Pour la jeunesse, c’est l’assurance d’être la génération chair à patron...
Le 9 mars, des manifestations sont prévues partout dans le pays pour exiger le retrait de la loi sur le travail. Le début d'un mouvement important et prolongé jusqu'au retrait de ce projet ? Cela ne dépend que de nous.
Le rejet suscité par le projet de loi de Myriam El Khomri, ministre du Travail, est massif et prend de l’ampleur. D’ores et déjà, le report de la présentation du projet devant le conseil des ministres est à mettre au crédit de la montée de la mobilisation.
Le projet El Khomri doit être retiré. Non pas reporté, retiré. Son article premier suffit à le disqualifier, lui qui subordonne les droits et libertés des salariés au « bon fonctionnement de l’entreprise ».
Les divisions au sein du Parti socialiste et de la majorité sont, depuis le début du quinquennat de Hollande, monnaies courantes.
Le patronat et la droite osaient à peine en rêver. Avec son début de réécriture du Code du travail, le gouvernement Hollande-Valls se propose de passer à l'acte : faire table rase de plus d'un siècle de droits des salariéEs, conquis souvent de haute lutte.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à droit du travail