droit du travail

Après le « dépôt de sac » massif contre les trains circulant avec un seul agent à bord, ce sont les cheminotEs des centres de maintenance qui donnent des sueurs froides à la direction et au gouvernement.

Après l’échec de la négociation d’un premier accord sur le travail dominical aux Galeries Lafayette, la CFTC et la CGC de l’entreprise ont finalement apposé leur paraphe en catimini sur un accord revu à la marge le 20 mai dernier.
Adoptée en force suite à l’emploi du 49-3 en août 2015, la loi Macron ressemble à une aimable répétition de la loi El Khomri.
Au 12e jour de grève générale illimitée pour « l’égalité réelle et la justice » démarrée au lendemain des deux journées de grève contre la loi travail des 30 et 31 mars, pas un seul média n’en parle en France métropolitaine, pas une ligne, pas une seconde.
À la faveur de la crise économique, les classes dirigeantes européennes mènent une offensive coordonnée contre les réglementations du travail. La loi El Khomri du gouvernement Valls reprend la recette déjà utilisée dans de nombreux pays d’Europe.
La loi El Khomri regorge de mesures pro-patronales : deux exemples avec le CPA et la création d’un droit à renseignement en droit du travail pour les patrons.
La loi travail veut permettre d’organiser des référendum auprès des salariés afin de faire valider un accord d’entreprise signé par des organisations syndicales minoritaires (30 % des voix aux élections professionnelles).
Après des prises de position très virulentes contre l’avant-projet de loi El Khomri dans sa version initiale, Martine Aubry se montre plus discrète depuis les premiers reculs concédés par le gouvernement, inquiet à la suite de la première journée de mobilisation du 9 mars...
Les jeunes étaient encore plus nombreux dans la rue le 17 que le 9 mars : 150 000 dans tout le pays, avec une cinquantaine de facs mobilisées et plus de 200 lycées bloqués.
La large couverture médiatique de l’arrestation de Salah Abdeslam suivi de l'émotion provoquée par les attentats de Belgique pourraient faire passer au second plan la poursuite de la mobilisation contre le projet de loi travail.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à droit du travail