droit de grève

Alors que le mouvement de grève historique à la SNCF dure depuis bientôt 60 jours, sénateurs et SNCF sont main dans la main pour tenter de briser ce mouvement par tous les moyens.

La proposition de loi sur le service minimum annoncée par le sénateur LR Bruno Retailleau relève en partie de la gesticulation politique (impossible qu’elle soit votée avant le 5 décembre), mais renvoie à un objectif constant du patronat et des politiciens à leur service : limiter le droit de grè
Après le « dépôt de sac » massif contre les trains circulant avec un seul agent à bord, ce sont les cheminotEs des centres de maintenance qui donnent des sueurs froides à la direction et au gouvernement.
Le 13 juillet 2016, le député-maire Les Républicains de Fumel, Jean-Louis Costes, poursuivi pour diffamation par la CGT et le NPA, a été relaxé par le tribunal d’Agen.
Mathieu Gallet, PdG de Radio France, chargé par le gouvernement de dégraisser l’entreprise, reste droit dans ses bottes, sûr du soutien du CSA, qui l’a désigné à l’unanimité.
L’internationale du patronat cherche à remettre en cause le droit de grève au niveau mondial. La Confédération internationale syndicale (dont en France la CGT, la CFDT et FO) organisait le 18 février une journée de mobilisation en réplique.
Article tiré du site terrainsdelutte.ouvaton.org : A la suite du premier article consacré à la question du droit de grève en Allemagne, Terrains de Luttes publie un
On le savait : le gouvernement de la « troïka intérieure », avec comme Premier ministre le dirigeant de la droite, le nationaliste Samaras, épaulé par le Pasok et Dimar, scission droitière du Synaspismos, est en place pour imposer à tout prix les mesures de misère voulues par la bourgeoisie europ
Peu de présidents de la République et de gouvernements ont mené autant de contre-réformes sociales sur une mandature.
Près de 800 salariés sur l’aéroport de Roissy dans une manifestation réunissant toutes les catégories de personnels, d’Air France à Aéroports de Paris, aux nombreuses entreprises sous-traitantes, sûreté, bagages… Une manifestation nombreuse et combative, mais qui n’a pu déborder l’encadremen

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à droit de grève