crise financière

La situation actuelle est vraiment particulière : alors que, en général, à la veille d’une crise bourgeoisies et gouvernements relativisent les choses, cette fois-ci, ils n’ont que le mot à la bouche : « Nous ne sommes pas à l’abri d’une récession » déclarait Roux de Bézieux, le patron des pa

Une nouvelle fois, les États belge et français vont mettre la main au portefeuille pour sauver Dexia.
L’agence de notation Standard & Poor's vient de baisser la note de la dette publique des Etats-Unis pour la première fois de son histoire passant de « AAA » à « AA+ ».
Commencée fin juillet-début août 2007, la crise économique et financière mondiale va entrer dans sa quatrième année. Dans les phases précédentes, les Etats-Unis et le système financier britannique qui leur est étroitement lié, en ont été l’épicentre.
Les moqueries de quelques ministres du gouvernement Fillon, comme Ch. Lagarde ou F. Baroin en charge de l 'économie et du budget, ne sauraient cacher l'agacement et la peur du monde de la finance et de ses serviteurs politiques à l'encontre de ceux et celles qui ont relayé l'appel d'E.
Après la Grèce, l’Irlande est à son tour le bouc émissaire des spéculateurs et des gouvernements libéraux.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à crise financière