crise économique

À défaut d’eau, la banque Natixis a dû avaler un peu de bouillon. C’est le résultat de ses liens avec un fonds spéculatif, dont la stratégie repose sur des prises de risques élevées dans ses placements, avec comme objectif des gains élevés.

La zone euro est aujourd'hui au bord de l'explosion en raison de son incapacité à surmonter ses contradictions, en particulier l'hétérogénéité du développement économique dans une union monétaire sans fédéralisme budgétaire.
Trois études récentes indiquent clairement que les différents scénarios de sortie de crise, comprenant notamment des plans d’austérité, seront sans effet et pourraient même augmenter la récession.
Le samedi 31 mars au matin, le Collectif Oldartu-Lutter ensemble et le Collectif citoyen contre les dettes illégitimes ont occupé une agence de la BNP, dans le cadre de la Journée européenne contre le capitalisme.
Pourquoi les sites industriels sont-ils si souvent menacés voire fermés pour certains ? Le sujet s’est invité dans la campagne électorale parce que les salariés concernés ont su interpeller les candidats et peser sur le débat public.

 



Dans l’Eurocrise qui se prolonge, on reproche constamment à nos dirigeants politiques d’être chaque fois en retard sur les événements et de ne pas anticiper (bien que certains puissent penser qu’ils sont déjà complètement dépassés).
Annoncé lors des vœux télévisés du président Sarkozy, le « sommet social » du 18 janvier réunissant le patronat et cinq syndicats (CGT, CFDT, FO, CGC, CFTC) n’a de social que son nom. Cette parodie est l’occasion d’imposer de nouvelles attaques profondes contre le monde du travail.
Le sommet social annoncé par N. Sarkozy, à moins de 100 jours du premier tour de l'élection présidentielle, se présente comme une vaste entreprise d'enfumage et de propagande gouvernementale ne faveur de celui qui n'est pas encore candidat.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à crise économique