crise économique

À défaut d’eau, la banque Natixis a dû avaler un peu de bouillon. C’est le résultat de ses liens avec un fonds spéculatif, dont la stratégie repose sur des prises de risques élevées dans ses placements, avec comme objectif des gains élevés.

A peu près simultanément, ont été publiés en France et au niveau européen des chiffres témoignant d’un arrêt du recul de la production. En France, le PIB (produit intérieur brut) a augmenté de 0,5% au 2ème trimestre 2013.
La droite et le gouvernement sont en train de jouer au ping pong avec les chiffres du déficit budgétaire pour 2013. En fait, la France paraît s’engager sur la route du Portugal et de l’Espagne où l’austérité étouffe un peu plus la croissance sans réduire les déficits.
Par Panos Angelopoulos(1)
Le délabrement en cours de la société grecque traduit bien la crise d’ensemble du système capitaliste. Mais il est aussi le résultat des plans d’austérité successifs (Mémorandums) imposés en mai 2010, février et octobre 2012 par la Troïka de concert avec les créanciers priv...
Le mouvement populaire a finalement eu raison de la pire des mesures du premier plan européen pour Chypre : la taxation des petits dépôts bancaires. Néanmoins des lendemains très difficiles s’annoncent pour les Chypriotes.
Dimanche 24 avril, lors d'une élection législative partielle dans l'Oise, la candidate du FN talonne de quelques centaines de voix le candidat de l'UMP. Le PS avait été éliminé dès le premier tour.
Entre 2008 et 2010, les 10 % les plus pauvres ont perdu 520 millions d’euros, alors que les 10 % les plus riches se sont enrichis de 14 milliards. Les mesures fiscales de Hollande ne changeront pas vraiment la tendance.
On peut dire que la Cour des comptes et le gouvernement sont synchros : à quelques heures d’intervalle la semaine dernière, la première rendait son rapport annuel au ton de réquisitoire contre la gestion des collectivités locales… tandis que le gouvernement annonçait une amputation sévère des
La politique économique de Hollande subit un échec cinglant. Celui-ci avait claironné sur tous les tons que la France devait absolument revenir à 3 % de déficit public en 2013.
Pour le commun des mortels, la contagion correspond au risque qu’une maladie se transmette d’une personne à une autre. On doit sans doute aux conseillers en communication de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), une nouvelle expression : « contagion positive ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à crise économique