crise économique

Toute la filière, constructeurs automobiles proprement dits, équipementiers et sous-­traitants, subit depuis des années une véritable casse sociale.

L’État n’est pas le remède. La situation actuelle produit un double mouvement dans la population. D’abord une méfiance vis-à-vis des dirigeants et de leur action face au coronavirus ; cette méfiance est particulièrement forte en France.
Face aux conséquences de la crise sanitaire, dont l’emballement de la crise économique, le gouvernement de Macron et le Medef ont un projet clair : préserver les dividendes des actionnaires en faisant payer la note aux salariéEs et à la population.
Au milieu de la pire pandémie de l'histoire des États-Unis et de ce qui pourrait être une deuxième grande dépression pire que la première, la principale préoccupation du président Donald J. Trump est sa réélection à la présidence en novembre.
Article publié par la Gauche anticapitaliste (Belgique)
Article publié par A l’Encontre
Si les chiffres globaux de l’épidémie, à l’échelle internationale, semblent se stabiliser, ils continuent en réalité à augmenter dans plusieurs pays clés : l’Inde et le Brésil (et toute l’Amérique du Sud) en particulier, plusieurs pays d’Afrique, dont l’Algérie et le Sénégal… Le nombre de mor
Texte publié sur le site https://alencontre.org/
L’épidémie serait selon les chiffres disponibles contenue dans de nombreux pays.
Article paru sur le site https://alencontre.org« N’importe quel enfant sait que toute nation crèverait, qui cesserait le travail, je ne veux pas dire pour un an, mais ne fût-ce que pour quelques semaines. »

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à crise économique