convergences des luttes

Convergence des luttes, front unique, unité, autant d’expressions reprises quand on tente d’élaborer des stratégies pour gagner contre Macron et son monde.









Pourquoi, dans les luttes sociales, la solidarité ne pourrait égaler l'aide spontanée et massive manifestée lors de catastrophes naturelles ou humanitaires ?
Réunis en assemblée générale ce jeudi 23 juillet à 13h, les salariés de New Fabris ont décidé de continuer leur mouvement car ils considèrent que les 11 000 euros avancés par M. Estrosi la veille ne sont pas suffisants.
Les salariés de l'équipementier automobile New Fabris en liquidation judiciaire ont décidé jeudi d'organiser une grande manifestation le 30 juillet prochain à Châtellerault (Vienne), la veille de l'ultimatum au delà duquel ils menacent de faire sauter leur usine.







Partis ce matin à 6h de Châtellerault, nous étions 180 salariés de New Fabris à arriver devant le siège de Renault, quai Le Gallo à Boulogne-Billancourt à 10h15, bien décidés à nous faire entendre de la direction de Renault.

Alors que Sarkozy et son gouvernement annoncent de nouvelles attaques, il est impératif d'amorcer la riposte politique et sociale. 






« Ils pourront compter sur nous » 

Depuis l’accélération sans précédent des licenciements, les luttes sont nombreuses. Des amorces de coordination, fragiles, voient le jour. 
 

 
Depuis le résultat des urnes du 7 juin dernier, Sarkozy affiche une certaine autosatisfaction au vu des résultats obtenus par ses listes.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à convergences des luttes