convergences des luttes

Convergence des luttes, front unique, unité, autant d’expressions reprises quand on tente d’élaborer des stratégies pour gagner contre Macron et son monde.

Après des mois d’enfumage, les ordonnances de la loi travail XXL, qui entérinent des dizaines de reculs en matière sociale, dont certains nous ramènent 50 ans en arrière, sont désormais connues… Il est temps de rentrer dans le dur : la réunion téléphonique de rentrée du Front social, lancé en
Alors qu’une quarantaine de collectifs « Front social » sont désormais en cours de construction un peu partout en France, que les manifestations du 19 juin, au lendemain des législatives, ont regroupé des milliers de personnes sur l’ensemble du territoire, il devient nécessaire de faire un po
Plus de 2 000 personnes qui manifestent à Paris mi-juillet, entre la place Clichy et La Chapelle, il fallait oser le faire. C’est ce que le Front social, pour la quatrième fois de sa courte histoire, a réussi à mener à bien.
P‌as loin de 150 personnes (beaucoup de syndicalistes, quelques jeunes, des personnes qu’on avait vues pendant les Nuits debout...) malgré une chaleur étouffante, qui plus est un vendredi soir, alors qu’il n’y a plus aucun étudiant sur les facs et que nous étions à l’avant-veille d’un deuxième to
Lors du rassemblement organisé par le Front social, place de la Concorde à Paris, Mickaël Wamen annonçait que la quarantaine de rassemblements similaires qui se sont tenus ce lundi 19 juin avaient regroupé autant de monde que la manifestation du 8 mai, au lendemain du second tour de l’électio
Un millier de militantEs ont répondu à l’appel du Front social lundi soir, place de la Concorde à Paris, au lendemain du second tour des élections législatives. D’autres rassemblements avaient lieu dans le même temps dans une quarantaine de villes en régions.
Près de 400 participantEs sur la journée, 30 organisations représentées sur la centaine que compte désormais le Front social – et une quarantaine d’autres venues en observatrices – ainsi que les deux tiers des 25 collectifs locaux dénombrés à ce jour : la première rencontre nationale du Front
Après les succès des manifestations des 22 avril, 1er et 8 mai, le Front social est devenu un fait politique. Ce sont plus de 70 organisations syndicales, associatives ou divers fronts de lutte qui se sont coordonnés autour du Front Social.
Ce 20 mai, le collectif « Nos droits contre leur privilèges » prenait la place de Stalingrad à Paris pour marquer le début de 1 826 jours de résistance à la politique de Macron.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à convergences des luttes