contrats aidés

Avec la décision du gouvernement de supprimer un maximum de CUI, les professeurEs du lycée Saint-Exupéry ont appris, le jour de la prérentrée, que ce serait 28 postes qui seraient supprimés sur l’établissement.

Entretien. La nouvelle ministre du Travail, que l’on nous présente comme la DRH de l’entreprise France, a lancé une bombe début septembre en déclarant que les contrats aidés étaient « coûteux » et « inefficaces ».
Interview de Dominique Marchal, co-secrétaire de la CGT Educ’action 33.  Peux-tu nous dire où en est la mobilisation contre la suppression des contrats aidés dans l'éducation en Gironde ?
Les colonies françaises des Antilles sont meurtries par les ouragans. Mais un grave problème, découlant de la politique du gouvernement frappe ces pays ; Il s’agit de la suppression massive des « contrats aidés » qui paralyse, entre autres, le bon fonctionnement des établissements scolaires.
Le gouvernement a profité de l’été pour annoncer la non-reconduction d’une grande partie des contrats dits « aidés ». Une décision violente et cynique qui jette à la rue 150000 personnes, lourde de conséquences pour une grande partie de la population.
Depuis une semaine, des jeunes chômeurs multiplient manifestations, blocages, incendies pour exiger des emplois. Comme en février 2012 contre la vie chère, St Louis, St Denis, Le Port, ...

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à contrats aidés