conditions de travail

Anthony Smith, inspecteur du travail de la Marne suspendu depuis le 15 avril 2020 après avoir exigé la mise en œuvre de mesures de protection du personnel d’un association d’aide à domicile contre la Covid-19, passait en conseil de discipline ce 21 juillet 2020.

Après le suicide d’un salarié de France Télécom, rien ne semble avoir changé dans l’entreprise. Jean-Michel Gendek, salarié de France Télécom à Bordeaux et militant SUD, en témoigne.
Mardi 26 Avril, Rémi, employé de France Télécom à Bordeaux, s'immole par le feu sur son ancien lieu de travail.
La mobilisation ne faiblit pas sur la question de la suppression de postes dans l’Éducation nationale dans le Doubs (lire Tout est à nous ! de la semaine dernière).
Dans le Doubs, la mobilisation pour l’école se poursuit, par l’occupation de l’inspection d’académie. Lundi 4 avril, la FSU du premier degré appelait à un jour de grève à l’occasion d’une réunion paritaire à l’inspection académique.
Lorsqu’on observe l’ensemble des réformes et changements à l’œuvre dans l’Éducation nationale, on a l’impression d’un rouleau compresseur, désordonné, attaquant sur tous les fronts, dont le maître mot est la réduction des « coûts ».
Trois manifestations ont eu lieu dans les Vosges, jeudi 10 février, à l’appel des divers syndicats d’enseignants, FSU, Solidaires, CGT, Unsa et CFDT. À Épinal et Gérardmer, les revendications concernaient les suppression de postes et les heures supplémentaires dans l’Éducation nationale.
Les syndicats de l’Éducation appellent à une journée de mobilisation le samedi 22 janvier à Paris. En effet, le budget 2011 est une totale catastrophe pour l’Éducation nationale. Le chiffre est tombé : 16 000 nouvelles suppressions de postes dans toute la France.
Manuel Valls vient de donner un sacré coup de main à Sarkozy et à l'UMP en annonçant qu'il fallait déverrouiller les 35h comme durée légale du travail.
Alors que le conflit s’enlisait après douze semaines de grève, la direction des Affaires culturelles et la direction des ressources humaines de Paris ont enfin compris la revendication des agents des bibliothèques ouvertes le dimanche.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à conditions de travail