conditions de travail

Le site arretmaladie.fr promet de fournir, en trois clics et pour 25 euros, un arrêt de travail de trois jours maximum ! Attendre un rendez-vous dans un cabinet, passer la nuit aux urgences... C’est fini. Mais voir un médecin aussi…





Un projet de loi visant à taxer les indemnités des accidentés du travail a été voté par les députés UMP ce vendredi 13 novembre. Ce projet est purement scandaleux car il vise à taxer les salariés déjà pénalisés par un accident du travail.
Les suicides àFrance Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies.
«On ne mesure pas la puissance d'une idéologie aux seules réponses qu'elle est capable de donner, mais aussi aux questions qu'elle parvient à étouffer».
Günter Anders, L'Obsolescence de l'homme (1956)

La vague de suicides qui s’abat sur le personnel de France Télécom depuis dix huit mois ne doit rien au hasard. D’ailleurs, pour l’essentiel, les salariés qui en sont les victimes, mettent directement en cause l’entreprise comme responsable de leur acte désespéré.
Après avoir longtemps nié la gravité du problème, la direction de France Télécom, après le 23e suicide en dix-huit mois, se retrouve sur la sellette et contrainte de reconnaître qu'elle ne peut plus s'en tirer comme s'il s'agissait de défaillances individuelles d'employé-e-s fragiles.








Ce n'est pas les calculs du ministère sur le taux moyen d'encadrement des élèves au niveau national, qui ne correspond à rien sur le terrain, qui pourront faire oublier aux personnels de l'éducation et aux élèves cette douloureuse réalité.
Le gouvernement multiplie ces attaques, notamment sur la durée légale du temps de travail. C'est dans la direction opposée qu'il faut aller, en reduisant le temps de travail hebdomadaire à 32 heures pour éradiquer le chômage.

L’Assemblée nationale doit adopter le projet de loi sur la mobilité des fonctionnaires, une attaque en règle contre leurs statuts, dans le cadre d’un vaste plan de restructuration de la fonction publique. 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à conditions de travail