conditions de travail

Le site arretmaladie.fr promet de fournir, en trois clics et pour 25 euros, un arrêt de travail de trois jours maximum ! Attendre un rendez-vous dans un cabinet, passer la nuit aux urgences... C’est fini. Mais voir un médecin aussi…

Suite à un accident survenu sur le réseau Est le 16 octobre, les cheminotEs font valoir leur droit de retrait. Selon la CGT, un accident bien plus grave a été évité de justesse.
L’incendie de Lubrizol et des stockages voisins, l’attitude avant, pendant et depuis l’accident de la direction de l’entreprise et des autorités, montrent, s’il en était encore besoin, qu’on ne peut faire confiance ni aux capitalistes ni à l’État pour protéger notre santé et l’environnement.
Samedi dernier a eu lieu à Rouen une troisième manifestation à l’appel d’un large collectif d’organisations constitué dans les jours qui ont suivi l’incendie survenu le 26 septembre à Lubrizol, usine classée « Seveso-haut » située à quelques encablures du centre-ville.
LUBRIZOL : Derrière le crime ind
Après une semaine d’un silence assourdissant autour du suicide de Christine Renon, l’Éducation Nationale a donc décidé de changer de stratégie de communication.
Entretien. Sabine Duran est directrice d’école à Pantin et militante à SUD Éducation 93. Nous l’avons interviewée à la fin de la marche blanche en hommage à Christine Renon, organisée le samedi 5 octobre à Pantin.
200 écoles fermées et 60 % de grévistes en Seine-Saint-Denis, plusieurs milliers de manifestants devant la direction départementale, des rassemblements de plusieurs centaines devant les rectorats à Grenoble et à Toulouse, en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane, à Marseille, partout dans le pays
«L’idée est de ne pas faire de vague et de sacrifier les naufragés dans la tempête ! » Christine Renon, directrice de l’école maternelle Mehul de Pantin, est l’une de ces sacrifiéEs, qui s’est suicidée le 21 septembre dans son établissement.
Alors que l’usine Lubrizol de Rouen dégageait une immense colonne de fumée, le gouvernement et son préfet s’entêtaient à dire qu’il n’y a pas de risque toxique aigu.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à conditions de travail