conditions de travail

Le 31 octobre dernier, Gaël Quirante était de nouveau convoqué au tribunal de Versailles. En effet, la direction de La Poste cherche encore à remettre en cause le mandat syndical de Gaël et à lui interdire l’accès aux centres.

Le 24 octobre, Paula, une factrice de 44 ans travaillant au centre courrier de Sarlat (Dordogne), mettait fin à ses jours à son domicile. 
Un ouvrage récent (Mourir pour un bulletin de salaire), écrit par un respectable universitaire étatsunien (Jeffrey Pfeffer, peu suspect d’anticapitalisme) dresse un tableau de la santé au travail aux États-Unis. Et c’est effrayant.
Le 5 septembre, la Cour de cassation examinait le pourvoi d’une inspectrice du travail aux prises avec l’entreprise Tefal. 
Le gouvernement, affaibli, redouble d’énergie pour s’attaquer aux politiques sociales.
Une note de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) confirme la montée en puissance de la précarité.
En appelant à la mobilisation, le 30 juin, contre la fermeture de leur usine et les différents projets de fermetures de sites, les salariéEs de Ford Blanquefort remettent dans le champ politique la question des licenciements.
Éditions Fayard, 160 pages, 14 euros. 
Avec un taux de chômage officiel aux alentours de 10% et une réalité de plus de 6 millions de personnes recensées sans emploi ou dans des emplois précaires, sous-qualifiés, sous-payés, la question de l’emploi reste au cœur de la situation sociale en France.
Mercredi 20 février, le très patronal journal les Échos présentait comme inquiétants les chiffres de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) montrant une augmentation des dépenses d’indemnités journalières de 8 % en janvier et de plus de 5 % sur les douze derniers mois.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à conditions de travail