CGT

Entretien. L’incendie de l’usine Lubrizol, au cœur de l’agglomération rouennaise, bien que partiellement éclipsé par l’enfumage du décès et des obsèques de Supermenteur, suscite colère et mobilisation.

Symptomatique d’un malaise et d’un ressentiment croissants du mouvement social et d’une large partie de la population envers les exactions de la police, la polémique engagée autour de la publication d’une affiche du syndicat Info’Com de la CGT dénonçant ces dernières mérite quelques commentai
Une année après les turbulences déclenchées par l’affaire Lepaon, la direction confédérale de la CGT et singulièrement Philippe Martinez reconduit au poste de secrétaire général ont réussi le tour de force de rassembler, au moins dans la composition de la Commission exécutive confédérale (élu
La dernière séance du congrès était consacrée à l’annonce des résultats de l’élection des membres de la Commission Exécutive Confédérale. Sans surprise,  la liste proposée par les organisations du CCN a été largement approuvé par les 1000 délégués avec des scores entre 84 et 97%.
Après une laborieuse présentation “explicative”, peu de débats autour de la modification des rapports juridiques » entre les syndicats « frères » des DOM et la CGT permettant de mettre en commun la représentativité des uns et des autres.
Dans la foulée des contestations de la fin de journée de mardi, les débats se concentrent sur la question des modalités du développement du syndicalisme autour notamment de la défense des Unions locales et de la méfiance face à la mise en place de structures régionales.
Deux des derniers votes du 51ème congrès de la CGT le résument mieux que tout. Le document d'orientation n'est approuvé que par 62,77 % des congressistes et la nouvelle direction confédérale est élue avec 91 % de voix.
Les 1 000 délégués réunis en congrès à Marseille du 18 au 22 avril 2016 ont analysé la situation économique et sociale, le contexte des mobilisations désormais ancrées dans le pays depuis plus d’un mois et demi.
Le 51e congrès de la CGT s’est ouvert à Marseille lundi 18 avril au cœur de la mobilisation contre la loi travail...
Après un démarrage difficile suite à un rapport d'activité peu mobilisateur, l'attention a été polarisée par la polémique suscitée par l'affiche « info'com-cgt» dénonçant les violences policières avec l'injonction de Cazeneuve pour que Martinez désavoue l'affiche.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à CGT