Catalogne

Le NPA Seine-Eure a organisé, le 30 mars, une réunion-débat consacrée à la situation en Catalogne. Après avoir exposé la situation en Catalogne à la veille du référendum, notre camarade Didier a expliqué ce qui compose et sous-tend les forces en présence.

Déclaration de la IVe Internationale. 
Depuis hier matin 20 septembre, c’est un véritable coup d’État que vient de commettre, en Catalogne, le gouvernement de Madrid : des bâtiments officiels pris d’assaut par la Guardia civil, plusieurs ministres catalans incarcérés, des sièges de journaux et de mouvements politiques perqu
Déclaration d’Anticapitalistas
Selon toute évidence le Parlement approuvera aujourd’hui la loi qui donne une couverture à la convocation du référendum du 1er octobre.
Jusqu’à présent maire de Gérone, Carles Puigdemont vient de prendre la tête du nouveau gouvernement catalan constitué par la coalition Junts Pel Sí (JpS) qui avait regroupé lors des élections du 27 septembre dernier des partis souverainistes de centre droit et de centre gauche.
Les élections catalanes du 27 septembre 2015 avaient une spécificité forte, du fait de la dynamique sociale et politique en faveur de l’indépendance. Elles constituaient aussi le dernier test électoral important avant le scrutin national du 20 décembre.
En Catalogne, les résultats du scrutin de ce 27 septembre ont donné une majorité absolue de sièges aux forces indépendantistes.
Les élections de ce 27 septembre étaient les troisièmes en l'espace de quelques années : 2010, 2012, et 2015. Ces élections ont été marquées par une participation-record : 77 %   en 2015, contre 57 % en 2010 et 68 % en 2012. 
On ne peut pas intervenir politiquement en Catalogne sans tenir compte  du sentiment national  catalan…

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Catalogne