Catalogne

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Retour sur les élections catalanes du 21 décembre. Un article publié (en anglais) sur le site International Viewpoint.

Ce que l’on a vécu dimanche 9 novembre est historique : le premier vrai bras de fer entre deux légitimités, même si le président de la généralité de Catalogne Artur Mas n’avait pas osé maintenir le référendum interdit par la Cour constitutionnelle.
Ce qu’on appelle le « processus souverainiste » catalan s’était déjà heurté au mur autoritaire du régime espagnol en 1978. Aujourd’hui, le rejet radical du PP et du PSOE d’une consultation le 9 novembre montre leur mépris total du peuple catalan...
Le référendum pour l’indépendance de l’Ecosse a donné un résultat clair: le Non a gagné par 53,3% face à un Oui à 44,7%, avec une participation de 84,59% [le doit de vote a été attribué aux citoyens et citoyennes dès l’âge de 16 ans; le taux de leur participation a été remarquable].  Donc 2’000’9
Pour la troisième année consécutive, la mobilisation du peuple de Catalogne pour le droit de décider a été extraordinairement massive et a dépassé celle de l’année précédente.
Au lendemain des élections pour le parlement catalan, entretien avec Josep Maria Antentas, professeur de sociologie à l’université autonome de Barcelone et membre de la direction d’Izquierda Anticapitalista (État espagnol).
«Le gouvernement des meilleurs. » C’est ainsi qu’Artur Mas qualifiait son cabinet juste après être arrivé au pouvoir au début du mandat, qui s’achève aujourd’hui.
Avec des centaines de milliers de personnes dans la rue, la manifestation nationaliste catalane du 11 septembre a été peut être l’une des plus massives de l’histoire contemporaine de la Catalogne.Sur fond de coupes budgétaires
npa-RG-EA_28Octobre2010 (1).pdf
"Unifier les résistances contre l'offensive capitaliste"...Voir en pièce jointe au format PDF...

Pages

S'abonner à Catalogne