budget

Le gouvernement s’est déjà attelé à la préparation du budget pour 2020. L’objectif est clair : faire des économies pour compenser ce que Macron a annoncé (hausse de la prime d’activité, baisse de l’impôt sur le revenu, réindexation des petites retraites).

Faire des efforts pour réduire le déficit et rembourser la dette… la rengaine de ce gouvernement n’est pas nouvelle, c’est même la même que son prédécesseur.

Hollande se vante d’imposer « l’effort le plus important depuis 30 ans », de trouver 36,9 milliards d'euros pour réduire le déficit public à 3 % du PIB.
Edito :Par Christine Poupin
Olivier Besancenot, du Nouveau Parti Anticapitaliste, a jugé lundi que le président François Hollande avait tenu la veille "à 75% un discours comptable", avec des mesures allant "vers son côté libéral".
Le gouvernement Ayrault a comme objectif de réduire le déficit à 3% en 2013 et d’atteindre l’équilibre en 2007. Pour y parvenir, une seule solution pour le gouvernement : la baisse drastique des dépenses publiques. Autrement dit : l’austérité !
Le budget 2012 a bel et bien été conçu pour satisfaire les exigences capitalistes.
Du 25 au 28 octobre, l’Assemblée nationale va débattre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012.
Le gouvernement vient de présenter le nouveau projet de loi de finances. Le programme est clair : rigueur pour les pauvres, cadeaux fiscaux pour les riches.
Le 27 avril, le gouvernement a présenté ses objectifs budgétaires de moyen terme (2011-2014) dans le cadre d’une nouvelle procédure.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à budget