Brésil

L’une des caractéristiques les plus frappantes de la première année du gouvernement de Jair Bolsonaro a été sa politique « anti-environnementale », qui s’est d’ailleurs exprimée dans la presse internationale suite aux propos insensés tenus par le président de la République et son m

Le groupe parlementaire du Psol (Partido socialismo e liberdade, Parti du socialisme et de la liberté) à la Chambre des députés a été le seul à manifester son opposition au réajustement qui aligne les traitements des députés, sénateurs, ministres, vice-président et présiden
Suite à d’innombrables arrastões2 et à l’incendie de plus de 50 voitures et autobus par des trafiquants à Rio de Janeiro, le gouvernement de l’Etat a lancé une opération appuyée par des équipements de guerre.
Dilma Roussef a remporté les élections présidentielles en ratissant large. La population doit s’attendre à de nouveaux plans de rigueur.
Le second tour des élections présidentielles au Brésil se tient ce 31 octobre et il est plus que probable que Dilma Roussef, la candidate du PT (Parti des travailleurs) de l'actuel président Lula Da Silva soit élue.
Le Partido Socialismo e Liberdade (Psol) a obtenu la confiance de plus d’un million de Brésiliens qui ont voté aux élections, grâce à la mobilisation de nos militants pour défendre nos propositions pour le pays.
Le premier tour de l’élection présidentielle et les élections de gouverneurs, députés et sénateurs du 3 octobre ont été marqués par la commune volonté des trois principaux partis de poursuivre la politique libérale et antiécologique de Lula.

Entretien avec le politologue Franck Gaudichaud.
L’appel au congrès de constitution d’une nouvelle centrale syndicale – le Congrès de la classe travailleuse (Conclat) – suscitait l’enthousiasme.
 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Brésil