banques

À défaut d’eau, la banque Natixis a dû avaler un peu de bouillon. C’est le résultat de ses liens avec un fonds spéculatif, dont la stratégie repose sur des prises de risques élevées dans ses placements, avec comme objectif des gains élevés.

Depuis 2009, les gouvernements successifs nous assènent que la lutte contre la fraude fiscale est leur priorité. Priorité plus importante encore depuis l’affaire Cahuzac.
La semaine dernière, Tout est à nous ! a rappelé comment les banques ont réussi à vider de leur substance la loi bancaire et la taxe sur les transactions financières.
La semaine dernière, les bourses du monde entier ont fait du yoyo : 3 à 5% de chute le 20 juin en quelques heures, puis rebond… en attendant une nouvelle panique. Un indice de « volatilité » des cours, le VIX a quant à lui grimpé de 50% entre fin mai et fin juin.
Une lutte révélatrice de la situation... Ce mercredi 19 juin, un rassemblement était organisé par l’UD CGT à Bordeaux pour l’emploi et les retraites. Nous étions une centaine de militantEs.
En septembre 2009, Sarkozy déclarait : « Les paradis fiscaux, le secret bancaire. C’est terminé ».
Par François Chesnais
Après la date limite du 19 juin 2013, il sera plus difficile pour les acteurs publics locaux (collectivités locales, hôpitaux publics, offices de HLM,…) d’engager des actions en justice contre les banques leur ayant fait signer des contrats d’emprunts toxiques.
Cahuzac : un cas ordinaire, un puissant révélateur
Le scandale Cahuzac est tel que le gouvernement Hollande-Ayrault a été obligés de faire publier le patrimoine de ses ministres. Mais, c’est en fait, une opération de diversion. La saignée de l’évasion fiscale est énorme pour la société. Rien qu’en France, 60 à 80 milliards d’euros par an.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à banques