banques

Les géants du numérique (les fameux GAFA : Google, Apple, Facebook, Amazon) utilisent toutes les ficelles possibles pour payer toujours moins d’impôt. 

Les révélations contenues dans les « panama papers » constituent une affaire « de plus » de l’évasion fiscale et montre que celle-ci est mondialisée.
 
Alors qu’analystes et journalistes craignent de plus en plus l’explosion d’une nouvelle crise financière, les dégâts causés par les banques lors de la précédente en 2008, la fameuse crise dite des subprimes, sont loin d’être réparés...
Huit ans après, l’affaire Kerviel revient devant la justice pour une demande devant la Cour de cassation de révision du procès et devant la cour d’appel de Versailles qui doit réexaminer le montant exorbitant des dommages et intérêts - 4,9 milliards d’euros - réclamés par la Société générale.
C’est la dernière idée du gouvernement : le ministère des Finances envisage de rémunérer les individus qui lui transmettent des informations sur les fraudeurs fiscaux...
Le gruyère est un fromage suisse (mais pas que…) qui comporte de nombreux trous… comme la législation fiscale de ce pays, très accueillante aux placements discrets des non-résidents.
L’annonce que la Société générale envisageait de supprimer 400 agences d’ici 2020 a entraîné récemment un buzz médiatique.
A la veille de la COP 21, dans l’esprit de l’action non violente et de la désobéissance civile, tous les citoyens sont appelés à agir contre les paradis fiscaux afin que les 196 pays, membres des Nations unies, trouvent d’urgence 100 milliards d’euros contre le réchauffement climatique.
Il n’y a pas d’illusion à se faire sur les sommets de l’appareil d’État. Trois événements récents viennent de confirmer que ceux qui sont supposés contrôler les dérives... viennent souvent des rangs de ceux qui les ont commises. Et réciproquement !

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à banques