austérité

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras annonçait triomphalement en août dernier que, grâce aux efforts réalisés, la Grèce avait retrouvé la liberté de fixer elle-même sa politique économique, Dans ce cadre, allaient être reversés à Athènes plus de 4 milliards d’euros issus des bénéfic

Les projets budgétaires du gouvernement sont désormais publiés. Le pouvoir axe sa communication sur les 6 milliards que représenteraient les baisses d’impôts et de cotisations sociales pour les ménages.
Tsipras a proclamé le 21 août la fin des mémorandums. S’il s’est attiré les félicitations de dirigeants de la bourgeoisie européenne, dont le commissaire Moscovici, les réactions populaire en Grèce oscillent entre doute et colère. 
Parmi les victimes de l’austérité et des économies budgétaires, la fonction publique est en première ligne. Le 16 septembre, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer annonçait 1 800 suppressions de postes dans l’éducation.
La rentrée du gouvernement en matière d’éducation, c’est sélection sociale, austérité budgétaire et casse du statut des enseignantEs.
En une phrase glissée dans sa note de conjoncture de décembre, l’Insee a démoli la propagande gouvernementale : « Au total sur l’année 2018, la combinaison de ces hausses et de ces baisses [de fiscalité] augmenterait les prélèvements obligatoires sur les ménages d’environ 4,5 milli
Après la mise en place d’un Comité d’action publique 2022, le gouvernement fait de la destruction des services publics et de la fonction publique sa priorité pour 2018.
Retour sur l'année 2017. Nier la réalité : tel semble être, après sept mois, l’ultime recours pour Agnès Buzyn, ministre de la Santé, afin de justifier la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement.
Une centaine de personnes représentant 28 comités locaux ont participé les 23, 24 et 25 juin derniers à Concarneau aux 27e rencontres de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité.
Désignée « laboratoire » d’une gauche rouge-verte autour de l’équipe du maire EELV Éric Piolle, Grenoble subit aujourd’hui une sévère politique d’austérité municipale qui touche particulièrement les quartiers populaires.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à austérité