Attac

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Entretien. Suite à l’action en justice de la multinationale Apple contre Attac, nous avons rencontré Raphaël Pradeau, porte-parole de l’association.

L’empire Apple, l’une des multinationales les plus puissantes au monde, accuse l’association Attac, suite à des actions de cette dernière, de « vandalisme » et d’« atteinte à la sécurité », et demande une astreinte de 150 000 euros en cas d’actions futures.
Après BNP Paribas, qui poursuit en justice Nicole Briend, militante d’Attac, coupable d’avoir participé en mars 2016 à une action de « fauchage de chaises », c’est désormais la multinationale Apple qui assigne Attac en justice. Le crime de l’association ?
La course à la succession de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI s’est transformée en face à face entre Christine Lagarde et Agustins Carstens.
S'abonner à Attac