armée

La ministre des Armées française Florence Parly se réjouit du succès de l’opération Barkhane qui a éliminé, le 3 juin, le chef historique d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) Abdelmalek Droukdal et plusieurs de ses complices.

Garde à vous !
Plus de cent ans après l’armistice de 1918, Macron veut prolonger l’exaltation des aventures impérialistes.
Donald Trump a jugé « très insultant » que Macron ait proposé la création d’une armée européenne : « Face aux États-Unis, à la Chine et à la Russie [...] peut-être l’Europe devrait-elle payer sa part (du budget) de l’Otan, que les États-Unis assument largement », avait-il tweeté en
« Beaucoup de pays sont confrontés à cette situation : avoir livré des armes à d’autres pays alors que ces armes n’étaient pas censées être utilisées. » Ainsi s’exprimait, en février dernier, la ministre des Armées Florence Parly, questionnée sur France Inter à propos des ventes d’
De David Servenay et Jake Raynal, Éditions la Découverte, 144 pages, 19,90 euros. 
De Samira Sedira. La Brune au Rouergue, 112 pages, 13,50 euros.
Un très court roman, mais un sujet sensible, traité d'une façon sensible elle aussi.
Le 8 février dernier, le gouvernement a adopté le projet de loi de programmation militaire 2019-2025. Il définit les moyens accordés à l’armée pour les sept années à venir.
Par Claude Serfati
Un traité d’interdiction des armes nucléaires a été voté en juillet par 63 % des pays membres de l’ONU.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à armée